[audio:998.mp3]
Enfant au travailPassée quasiment inaperçue en France, cette journée ne soulève plus de révolte parmi la population ouvrière. L’époque où les enfants travaillaient 16 heures par jour est heureusement révolue. Les souvenirs de gamins brûlés vifs coincés dans les cheminées qu’ils étaient chargés de nettoyer, sont heureusement relégués aux oubliettes.
MAIS PAS DANS LES TOUS LES PAYS

Et le travail des enfants n’a pas disparu en France

Il existe des secteurs où les enfants conjuguent travail scolaire et travail-travail. Le secteur des HCR en est un, et en particulier, les bars-tabacs. Qu’en est-il des enfants qui remplacent Maman ou Papa au comptoir, en cuisine ou à la plonge le midi ou le soir ? Combien ne fréquentent pas la cantine scolaire pour « faire tourner » le commerce familial à midi ? Ont-ils une chance égale selon nos valeurs républicaines ?
Avec les conjoints-collaborateurs « sans papiers », le gouvernement en a pris la mesure en offrant des subventions moyennant leur déclaration aux régimes sociaux. Mais quel politicien osera dire dans notre pays signataire des conventions de l’OIT interdisant le travail des enfants, ce que chacun peut constater de ses yeux même en plein milieu de la capitale ?
Il est temps de briser le tabou !