Les salariés du secteur hôtellerie tourisme restauration ont marqué leur présence dans la manifestation du 4 octobre sous la banderole de la Fédération des Services CFDT. Avec des salaires et des conditions de travail en fort retrait par rapport au reste du monde salarié, ils tolèrent de moins en moins des employeurs qui usent de l’intimidation et des entorses au droit du travail pour renforcer leurs marges financières.

De nombreux salariés des HCR ont participé à la manifestation du 4 octobre 2005.

C’est désormais une véritable révolte qui est en marche parmi les salariés particulièrement désabusés des HCR. Ils ne comprennent pas l’attribution d’aides publiques à leurs employeurs, inaptes à gérer leurs propres affaires. Aujourd’hui, le montant des subventions sous forme d’aides à l’emploi et de remises de cotisations sociales dépassent le résultat de nombreuses entreprises du secteur. Avec les entorses au droit social et fiscal comme outils de gestion, ils se sont montrés incapables d’anticiper les attentes des consommateurs. Ce sont les retraites et la santé des salariés qui sont hypothéquées en échange de textes censés faire avancer les conditions d’emploi. Mais en réalité, ces textes ne sont même pas appliqués par les employeurs et leurs organisations signataires.

De nombreux salariés des HCR ont participé à la manifestation du 4 octobre 2005.