Une récente étude démontrait qu’au cours de notre vie, on dormait plus de 20 ans, passait 5 ans à prendre ses repas, etc.
Dans le même état d’esprit, à Disneyland Paris, certains salariés et pas forcément les moins bien lôtis, passeraient plus de 16 mois de leur vie salariée à aller des vestiaires à leur lieu de travail ! 3 à 4 000 salariés seraient concernés.
Et ils n’en sont pas rémunérées !
La CFDT, représentée par Maître Jean-Toussaint Giacomo, a défendu ce dossier devant le Conseil de Prud’hommes de Meaux où la première audience concernant « une tranche » de 33 salariés a eu lieu le 30 novembre. Aucun des salariés n’a été entendu individuellement. Seuls les avocats ont livré leurs thèses. Le jugement sera rendu le 2 février 2006 mais on peut compter sur un appel et une cassation… en somme, un dossier qui fera jurisprudence et qui finalement concerne davantage les grandes manipulations politiques que les droits individuels des travailleurs !
En savoir plus…