[audio:788.mp3]
La CFDT se réjouit du ralliement de la CFTC, CGC et FO à la signature de l’accord sur le temps de travail dans le secteur des hôtels, cafés, restaurants. La CFDT avait décidé de ratifier cet accord le lundi 5 février, date à laquelle ce texte a été soumis à signature, considérant que nos revendications avaient étés prises en compte. « Nous aurions préféré que la CFTC, la CGC et FO, s’associent avec nous dès le lundi 5 février à l’approbation de cet accord » commente Laurent Bigot, Secrétaire général de la CFDT Hôtellerie Tourisme Restauration Ile de France, « cela fait plusieurs mois que nous défendions nos positions dans les différentes négociations de la branche. Nous avons estimé qu’à partir du moment où toutes nos revendications étaient reprises dans l’accord, nous devions prendre toutes nos responsabilités pour valider ce texte. Pour nous il n’y avait pas de raison de repousser cette décision. Le fait que la CFDT ait été la seule organisation syndicale à saisir le Conseil d’Etat pour invalider les heures d’équivalence dans la profession en obtenant gain de cause, sa signature constitue un gage de résultat sur les avancées sociales obtenues dans cet avenant. »

Maintenant il nous appartient, ensemble, de faire la promotion de cet accord auprès de tous les salariés de la branche des hôtels, cafés, restaurants. Grâce à vous et à votre soutien, nous avons amélioré l’image de ce secteur professionnel. La CFDT a joué un rôle important sans cette avancée historique et elle continuera à l’avenir de défendre les intérêts des salariés des HCR !