La chambre $250 la nuit, le salaire $1 par jour
Suite à une grève paisible et légale d’une semaine en soutien à la loi cambodgienne demandant aux hôtels de distribuer, sur une base mensuelle, à leur employés le droit de service versé par les clients, les hôtels de luxe de Phnom Penh et Siem Reap ont commencé à licencier des centaines d’employés, membres du syndicat. L’UITA vous demande de soutenir le Cambodian Tourism and Service Workers’ Federation. Montrez votre solidarité avec le syndicat en envoyant ce message.