Cliquez pour agrandir

C’est ce que nous relevons d’une déclaration d’André Daguin sur le site internet de l’UMIH : « M. Daguin s’est déclaré hostile à tout nouvel allègement de charges sur les salaires. « Cela c’est une faveur et ce n’est pas cela que nous voulons, nous voulons la justice fiscale, une mesure qui sera productive pour le gouvernement dès la première année », soit un taux de TVA de 5,5% dans le secteur ». Nous nous sommes empressés d’en faire une copie d’écran avant quelle ne disparaisse !