Enseigne du groupe Le Duff, La Brioche Dorée emploie 2300 salariés dont les niveaux de rémunération sont parmi les plus bas du secteur de la restauration rapide.
Cette politique salariale se caractérise par le rejet de toute négociation ne relevant pas de l’obligation légale comme la négociation annuelle obligatoire (NAO).

La CFDT revendique :
– L’obtention d’un 13e mois
– Une augmentation salariale de 2%
– 10% de majoration pour le travail dominical

Alors que les principaux concurrents (Quick et Mc Donald’s) font bénéficier leurs salariés d’un 13e mois, la direction oppose un refus catégorique.

La CFDT et la CGT ont donc décidé de répondre par des temps d’occupation de restaurants, de 12h00 à 14h00.

La première opération « coup de poing » a eu lieu le jeudi 10 mai à 12h00, au restaurant situé au 66 rue de Rivoli à Paris

A voir et à lire :
– La vidéo J-3
– La vidéo J-2
– La vidéo J-1
– L’article : Un vrai malaise social à La Brioche Dorée
– Le communiqué de presse du 04 mai

Partager : Alerte Orange à La Brioche Dorée ! Facebook