[audio:811.mp3]
Alors qu’il milite pour l’alignement des normes hôtelières françaises sur les normes internationales, le groupe Accor vient d’introduire son joker, la marque « All Seasons » (1). « Une offre économique, non standardisée avec des formules ».
Une description qui fait froid dans le dos des syndicalistes CFDT du groupe. En effet, ses dirigeants admettent volontiers et même à la presse, que certaines marques comme Mercure ont trop ou pas assez d’étoiles alors que d’autres, comme certains Ibis sont plus près des 3 étoiles luxe que des deux généralement attribuées à la chaîne.
Le joker, destiné à recevoir des établissements du groupe aussi bien que des franchises arrivent juste au bon moment. Alors que certains indépendants recherchent des « packages » financiers pour recycler leurs « hôtels de la gare », l’offre de franchise peut être attrayante.
Parallèlement, la marque peut servir de recyclage en interne
à recevoir des établissements ex-Ibis, ex-Mercure (etc.) le temps d’une réfection et leurs personnels, le temps d’une restructuration. En effet, que deviennent des salaires au pourcentage (2) devant des offres « tout compris » (chambre et petit-déjeuner voire + déjeuner ou dîner ou encore, enfants gratuits, etc.) ? Bien entendu, ils deviennent un bon prétexte pour négocier des salaires au fixe
autrement dit, à la baisse. Aussi, pendant la période des travaux, ce n’est pas l’employeur qui ira chercher du travail ailleurs !
A l’avis de notre syndicat, l’arrivée en France de cette marque du groupe Accor n’est pas forcément une bonne nouvelle pour le personnel des hôtels concernés.

(1) « Toutes Saisons » en français.
(2) Le cas des salariés de la restauration, le bouc-émissaire de tous les maux de l’hôtellerie intégrée.