[audio:749.mp3]
Le 15 décembre dernier, l’intersyndical FO, CFDT, CGT, CFE-CGC a adressé un courrier au Ministre de l’Intérieur dans lequel elle lui demande solennellement de ne pas signer un projet d’arrêté qui bouleverse l’emploi et les conditions de travail de 17 000 employés des casinos.

Ce projet d’arrêté prévoit, en effet, l’introduction des technologies électroniques et une polyvalence de l’emploi qui vont permettre aux patrons des casinos de supprimer 20% des emplois dès 2007.

Avec 3 500 emplois en moins, il s’agit là d’un véritable plan social déguisé d’une ampleur jamais vue dans un secteur qui gagne de plus en plus d argent. (PBJ record en 2006, ouverture de nouveaux casinos etc
).

En offrant aux casinotiers la possibilité d’augmenter leurs profits en supprimant des emplois, Sarkozy s’avère être le Père Noël des Patrons des Casinos et le Père Fouettard des employés !

Le Ministre de l’Intérieur n’ignore pourtant pas que les salaires pratiqués dans la branche sont particulièrement bas (le 1er niveau n’est ainsi que de 2 euros au dessus du SMIC). C’est notamment la raison pour laquelle l’intersyndical a aussi réclamé l’ouverture de négociations pour mettre en place un 13ème mois au niveau de la branche et une hausse des salaires de 5% en 2007.

Aujourd’hui, 21 décembre, les syndicats patronaux se sont limités à proposer une hausse de 2% et ont catégoriquement refusé la moindre discussion à propos d’un 13ème mois. Ils ont claqué la porte des négociations.

Prenant acte du silence du Ministre de l’Intérieur et du refus patronal, l’intersyndical appelle tous les employés des casinos à se mobiliser et à se mettre en grève le 31 décembre 2006 et autant de fois que nécessaire sur les revendications suivantes :

– Non au projet d’arreté de Sarkozy et aux suppressions d’emploi ;

– Mise en place immédiate d’un 13ème mois pour tous ;

– 5% d’augmentation de salaire en 2007.