[audio:1016.mp3]
Ce matin plus de 80% des salariés d’Autogrill Carrousel du Louvre se sont mis en grève pour revendiquer de meilleures conditions de travail et le respect de l’exercice du droit syndical. Autogrill, leader mondial de la restauration au service des voyageurs, opère principalement sur les aires d’autoroutes, dans les aéroports, les gares et les centres commerciaux. Parmi ces différentes implantations, elle gère également la restauration dévouée aux visiteurs du musée du Louvre. Cet établissement parmi les 107 composants le groupe Autogrill, emploie plus de 200 salariés. C’est à 8 heures que 160 salariés ont décidé de débrayer, paralysant totalement la production de la restauration. La CFDT revendique l’amélioration des conditions de travail et le respect des plannings établis. Elle réclame également le respect du droit syndical, car depuis la mise en place des élections professionnelles demandées par la CFDT, la direction d’Autogrill refuse de mettre à la disposition des élus les moyens légaux pour exercer leurs missions.

Tant que la direction refusera de négocier, les salariés organiseront chaque jour des actions ponctuelles et ciblées jusqu’à obtenir gain de cause. La CFDT regrette que dans un groupe qui emploie plus de 3.400 salariés et dont le chiffre d’affaire en 2007 a dépassé les 231 millions d’euros, utilise des moyens pour faire obstacle au dialogue social. Il est aussi inadmissible que les problèmes de conditions de travail et de santé au travail soient totalement négligés par la direction.

La CFDT avait prévenu depuis plusieurs semaines, quand on la cherche
.on la trouve !