[audio:709.mp3]
Depuis plusieurs mois, le torchon brûle entre la direction et le Comité d’Etablissement Est Rhône Alpes d’Avenance Enseignement Santé. Réunie sous la houlette de la Directrice des Ressources Humaines, Aline Strauss, celle-ci a de plus en plus de mal à apporter une information économique correcte et à répondre aux questions des élus.
Les représentants du personnel ont donc décidé de lui demander la production de son mandat pour présider le CE ; document qui doit être signé de la main du président du CE en exercice, c’est-à-dire l’employeur.
La présidence d’un CE ne doit pas être confié à un lampiste. Le mandataire doit informer et consulter le CE comme s’il en était lui-même le président et disposer du pouvoir de répondre définitivement en séance aux questions des élus.
Réuni à Lyon mercredi dernier, la DRH produit son mandat. Il est signé par un obscur directeur basé à Marseille. La DRH ne sachant répondre que « c’est comme ça », les représentants du personnel ont décidé de mettre fin à la mascarade et ont quitté la séance.
Encore un délit d’entrave en puissance…