[audio:890.mp3]
Il aura fallu trois années de négociations, deux décisions de la DDTE (Inspection du travail), deux décisions ministérielles et des mouvements sociaux pour obliger Avenance Entreprises à organiser des élections professionnelles.
Au final, ce sont les salariés qui ont été pénalisés. Les instances représentatives du personnel n’ont pu fonctionner correctement pour la défense de leurs intérêts. Et surtout, les maigres réconforts proposés par les CE aux salariés parmi les plus mal payés de France ont été réduits au strict minimum.
Enfin ce mois-ci, chaque salarié recevra son matériel de vote par correspondance conformément aux accords signés le 9 mai dernier. Le dépouillement du premier tour aura lieu en octobre pour désigner les membres des Comités d’Etablissement et des Délégués du personnel.
Les salariés d’Avenance qui souhaitent se présenter sur des listes électorales pour faire avancer les conditions de travail et d’emploi au quotidien sont invités à nous contacter.