Grâce aux élus CFDT, pour la seconde année consécutive, la gestion financière du CE est saluée à travers la certification des comptes, cette année, sans réserve. Il faut tout de même rappeler que les élus CFDT ont pris les commandes du CE dans des circonstances difficiles en 2010, le rapport de l’expertise financière mettant en évidence des « dispersions » d’argent d’un montant de 600 000 €.
En deux ans, on est passé d’une situation de crise à une situation saine, répondant ainsi à une exigence de transparence financière due aux salariés d’Eurodisney. Dans la perspective de la future loi qui obligera certains « gros » comités d’entreprises à certifier leurs comptes, la CFDT n’a pas attendu, dès sa prise de fonction, elle a mis en place cette procédure qui garantit une parfaite gestion comptable.
Seule ombre au tableau, l’abstention des élus CGT. A l’heure où l’expert, désigné par la justice, a rendu son rapport pointant de graves dysfonctionnements durant la gestion de l’ancien secrétaire du CE, élu sur une liste CGT. Une attitude plus responsable, reconnaissant les efforts réalisés pour une plus grande clarté financière aurait été appréciée. Les salariés pourront juger par eux-mêmes… Tout comme la justice, car l’affaire est toujours entre ses mains…