La CFDT tire le signal d’alarme
Avec une croissance positive de 2,3% en 2004, avec des résultats économiques performants, les entreprises françaises ne créent pas d’emplois. Le cap des 10% de demandeurs d’emploi est passé fin janvier.
Ce chiffre à lui seul montre l’échec actuel de la politique d’emploi du gouvernement et l’énorme retard accumulé.
Il faut en finir avec le temps des rapports, expertises et autres promesses sans lendemain pour s’attaquer résolument au retournement de la courbe du chômage.
Les dossiers ouverts ces derniers mois – guichet unique, sauvegarde des entreprises, convention personnalisée de reclassement, contrat intermédiaire – doivent être mis en synergie dans ce but.
La situation dramatique du chômage montre enfin que l’heure n’est pas à rechercher les moyens de « travaillez plus pour gagner plus » mais bien de « travaillez tous, pour gagner tous. » C’est en ce sens que la CFDT poursuit son action.
Déclaration de la Commission exécutive nationale du 25 février 2005.