L’UITA et le Club Méditerranée ont signé le 4 février 2004 un accord qui garantit les droits fondamentaux des salariés des opérations du Club Med dans la zone Europe/Afrique. L’accord couvre les employés du Club Med dans 75% des établissements du Club Med du monde et garantit entre autres le droit de créer un syndicat et d’en devenir membre, le droit de négocier collectivement, le principe de non discrimination et de traitement égal entre femmes et hommes employés par le Club. L’accord garantit par ailleurs que les droits et conditions d’emploi du personnel de service mobile entre des installations du Club Med dans les pays couverts par l’accord ne pourront pas être inférieures à celles applicables aux salariés des villages du pays hôte. L’UITA étudiera avec le Club Med l’élargissement du champ d’application de l’accord à l’ensemble des opérations dans le monde entier. L’UITA a reçu un engagement écrit de la direction indiquant qu’elle n’était pas hostile à une telle approche.
L’organisation régionale européenne de l’UITA, l’EFFAT, a représenté le Comité européen de dialogue social (CEDS) dans les négociations et est cosignataire de l’accord.
Pour lire le texte complet de l’accord en format pdf, cliquez ici.