[audio:831.mp3]
En Californie, état gouverné par l’acteur Arnold Schwartzenegger, Compass Group fournit des services de restauration sous contrat, notamment aux prisons du comté de Los Angeles. Le groupe gère une activité complémentaire de vente de produits alimentaires (boissons gazeuses, chips, etc.), de parapharmacie, de cosmétiques, de papeterie et d’habillement. Selon le contrat, une partie des bénéfices doit être reversée aux autorités de tutelle.
Or, un audit mené sur ses activités révèle des anormalies. Entre 1999 et 2005, Compass se serait abstenu de reverser 640 000 dollars. Le groupe aurait pris en charge des frais de déplacement, d’hébergement et de divertissement pour certains de ses salariés ainsi que pour des agents du département du Sheriff.
169 465 $ auraient servis aux « avantages clients ». Le rapport note que cet argent devait financer des services aux détenus.
Il fait également ressortir une somme de 304 291 $ versée à une fondation du Sheriff destiné à diminuer les récidives de délinquance et une somme de 147 233 $ auraient été versée pour des festivités de départs en retraite, de tournois de golf et d’un marathon organisés par des services de la police.
Compass nie en bloc les conclusions de l’audit mettant en avant des erreurs de calcul passées pour justifier cette retenue. En revanche une partie des sommes aurait servi aux mission/réceptions auprès des agents du Sheriff mais le groupe n’a pas enregistré les noms des personnes.
Le Sheriff assure vérifier l’audit et discipliner ses agents, si nécessaire.

Sources : 1 2