• Augmentation générale de 5% pour l’ensemble du Personnel (Employés, Maîtrises et Cadres) ET minimas.
  • Création d’une Part Variable pour tous les Maîtrises et notamment pour les Maîtrises Fonctions Support. Révision des critères et feuilles d’objectifs.
  • Revalorisation de la Prime d’Ancienneté.
  • Suppression des 3 jours de carence maladie pour les Employés et AM de moins de 3ans d’ancienneté.
  • Mise en place d’une « cellule Paye » sur le Siège de Châtillon.
  • Augmentation de la prime de tournant à hauteur de 30% pour tous les salariés ainsi que celle de détachement temporaire à 8 euros.
  • Prime de fidélisation de 200 euros à l’ensemble de l’équipe d’un établissement si renouvellement d’un contrat commercial ou maintient lors d’un appel d’offres.
  • Revalorisation du contrat de travail à temps plein pour les salariés ayant des plannings en coupure et « prime de coupure » d’un montant de 20% du salaire brut.
  • Valorisation automatique des niveaux en fonction de l’ancienneté dans l’entreprise, réévaluation du salaire et reconnaissance professionnelle favorisant le changement de statut.
  • Prise en compte et proposition d’évolution de carrière pour tous les salariés ayant obtenu un diplôme professionnel ou un CAP (cuisine, etc.).
  • Mise en place du « Télétravail » pour les salariés le souhaitant et octroi d’un ordinateur portable.
  • Diminution du délai d’ancienneté Groupe pour l’attribution de la prime de médaille du travail.
  • Participation de l’Employeur dans le cadre des Comités d’Etablissements, à l’attribution des Chèques Vacances.
  • Création d’un code web RH pour la prise des jours de fractionnement.
  • Prime de froid pour certains salariés.
  • Augmentation des primes PAC, PSM et prime de Dimanche de 50%.
  • Prime de 50 euros pour les salariés palliant à l’absence du gérant ou de tout maîtrise (soir et week-end).
  • Prise en charge des frais de garde lors des formations obligatoires.
  • Augmentation de la prime « garde d’enfants » à 80 euros.
  • Extension de la « prime Bonus » à tous les chauffeurs-livreurs.
  • Augmentation de la part de l’employeur pour la mutuelle si nouvelle augmentation.
  • Suppression de la proratisation des congés spéciaux pour les intermittents.
  • Création d’une prime de 80 euros « repas de Noël et Jour de l’An » pour le personnel prévu au planning.
  • Ajout des Neveu, Nièce et Filleul dans les jours de décès.
  • Augmentation du Taux Kilométrique sur le barème des impôts (déplacements).