Selon le Sunday Times, un group de capital américain, Clayton, Dubilier & Rice (CDR), chercherait des banques d’investissement pour appuyer une offre d’achat de Compass Group. Cette offre concernerait la totalité du group évaluée à 3,8 milliards de dollars.
Souffrant des suites des possibles malversations au sein d’Eurest annoncées dans ces colonnes, l’action de Compass Group qui valait £2,64 en février 2005 ne vaut plus que £1,75 aujourd’hui à la Bourse de Londres.
Le groupe CDR détient déjà un géant de la distribution de nourriture aux Etats-Unis, Alliant Services et au Royaume Uni, une entreprise proposant des services identiques, Brakes. Certains le jugent bien placé pour un tel rachat.
Par ailleurs, les Nations Unies ont annoncé la suspension de Compass Group en tant que fournisseur agréé de ses services dans l’attente des conclusions de l’enquête citée ci-dessous.

Source : Sunday Times (en anglais)