La CFDT COMPASS dénonce l’absence de refléxion du groupe au sujet des agressions subies par les salariés dans l’exercice de leur activité professionnelle.

Selon les statistiques d’une enquête datant de 2003 dont nous venons de recevoir communication, près de trois salariés sur quatre travaillant en contact avec le public se sont fait agressés sur une période de 12 mois. C’est le cas pour 63% des hommes et 80% des femmes.

Dans deux cas sur trois, il s’agit d’insultes téléphoniques. Pour 22% des salariés, il s’agit d’agressions verbales de face et plus grave, pour 2% des agressions physiques.

Le public est plus enclin à un comportement violent lorsque les salariés (souvent seuls) travaillent à des horaires atypiques. L’agressivité se manifestent également lorsque les salariés doivent répondre à une forte intensité du travail ou une organisation du travail contraignante provoquant un mécontentement de la part du client.