Après les manifestations, mercredi 30 septembre, rassemblant plusieurs centaines de salariés devant les sièges sociaux de Paris et de Marseille, l’Intersyndicale lance une nouvelle action de protestation contre le « plan de sauvegarde de l’emploi » prévoyant 114 licenciements.
Les 5 organisations syndicales CFDT, CFTC, CGC, CGT et FO demandent aux salariés qui utilisent des ordinateurs, de les éteindre et les débrancher au moment de quitter leur travail tous les soirs jusqu’au 15 octobre (et bien sûr, de les remettre en marche le lendemain matin).
Une entreprise qui prône le développement durable ne saurait rien trouver à reprocher aux auteurs de ce geste citoyen et écologique ! Dans le cas contraire, l’Intersyndicale garantit son intervention.