Rendez-vous à 13h30 à l’angle de la Place d’Italie et de l’avenue des Gobelins pour un parcours Place d’Italie – Bastille – République.
Après la formidable ampleur de la manifestation du samedi 18 mars, qui a vu descendre dans la rue plus d’1,5 million de personnes pour obtenir le retrait du CPE et devant l’obstination du gouvernement, les organisations syndicales d’étudiants, de lycéens et de salariés (1) appellent à amplifier la mobilisation.
Les organisations syndicales de salariés soutiennent la mobilisation du 23 mars initiée par les étudiants et lycéens et appellent à contribuer à sa réussite.
L’ensemble des organisations syndicales appelle le 28 mars à une journée d’action interprofessionnelle avec arrêt de travail, grèves et manifestations.
Suite à l’appel solennel lancé dès samedi par l’ensemble des organisations syndicales, le gouvernement doit avoir la sagesse de sortir de l’impasse dans laquelle il s’est mis : il doit retirer le CPE. Ce retrait lèverait l’hypothèque à l’ouverture des négociations pour l’emploi et l’avenir des jeunes.n

(1) CFDT, CGT, FO, CFTC, CGC, FSU, Unsa, Solidaires, Unef, Confédération étudiante, Union nationale lycéenne (UNL), Fédération indépendante et démocratique lycéenne (Fidl)
Déclaration des organisations étudiantes et lycéennes et des organisations syndicales de salariés réunies le 20 mars au siège de la CFTC.