Il aura fallu sept jours de grève, l’intervention du Maire d’Antony et l’échec d’une séance de 5 heures de négociation mardi soir (13/12/05) pour que Avenance Enseignement Santé propose enfin des mesures acceptables. C’est ainsi qu’un protocole de reprise du travail a été signé jeudi 15 décembre au soir. Celui-ci prévoit, pour les salariés de la Cuisine Centrale :
    – une prime de 120 €
    – 100 € supplémentaires sous forme de bons d’achat
    – paiement des jours de grève avec une carence de 3 jours non-payés
et pour les salariés des satellites :
    – une prime de 40 € pour les salariés ayant de 0 à 5 années d’ancienneté, de 60 € pour les salariés ayant entre 6 et 10 années d’ancienneté et de 80 € pour ceux ayant plus de 10 années d’ancienneté
    – 100 € supplémentaires pour tous les salariés quelque soit leur ancienneté sous forme de bons d’achat
    – paiement des jours de grève avec une carence de 2 jours non-payés.
Le protocole apporte quelques améliorations des conditions de travail, notamment pour alléger les charges de travail, une personne « tournante » sera affectée une journée par semaine aux tâches de nettoyage hebdomadaires dans chaque satellite. Des efforts dans le domaine de la formation et du déroulement des carrières seront consentis notamment pour les chefs d’atelier et les logisticiens. Enfin, le rôle d’une Commission de travail déjà mise en œuvre pour évaluer les conditions de travail dans les cuisines centrales sera chargé de poursuivre le dialogue social à propos de ces questions.