Après neuf mois de négociations et de réunions, le Comité central d’entreprise (CCE) vient de rendre un avis favorable, le 22 septembre, à propos du plan de sauvegarde de l’emploi proposé fin 2004 par la direction.
Après le rachat de Protravel et de Frantour, le restructuration entraînant ce plan visait un ajustement des équipes de direction du siège social et du nombre d’employés dans les agences. Le PSE prévoit la suppression d’environ 60 agences sur 350 à travers des fermetures simples, des regroupements des marques à une seule adresse ou encore des cessions sous franchise à des anciens salariés.
D’autres employés peuvent souscrire à des propositions de mobilité géographique pour remplir une centaine de postes à pourvoir en France notamment au sein du nouveau centre de Belfort.
Dans le même temps, CWLT annonce un chiffre d’affaires en progression de 30% par rapport à la même période en 2004 et de 9% en considérant un taux de change et un périmètre constants. Le résultat d’exploitation a doublé passant de 28 millions de dollars (20M€) au premier semestre 2004 à 57 millions de dollars (41,6M€) en 2005. Le résultat net progresse de 102%, passant de 20 millions de dollars (14,6M€) à 41 millions de dollars (30M€) au premier semestre 2005.