Le syndicat CFDT HTR regrette que la réunion paritaire des HCR du mardi 13 juillet dernier n’a rien produit de nouveau. Il s’agissait de reprendre les différentes propositions de l’UMIH et FO présentées lors de la réunion du 1er juillet. Le syndicat CFDT HTR a qualifié d’inacceptable ces différentes mesures (lire nos différents articles plus bas), dont certaines dérogent encore au Code du travail !

Inacceptable ce que tente de nous faire croire Daguin, l’enchanteur, quand il parle de la mise en place d’un régime de prévoyance (quand on sait que cette mesure était déjà prévue dans la convention collective…). Inacceptables, les effets d’annonces sur l’augmentation de 11% du SMIC hôtelier. Inacceptables, les majorations des heures supplémentaires : leurs taux sont en dessous de ce que prévoit le Code du travail. Inacceptables, les conditions de la mise en place d’une 6e semaine de congés payés ; combien de salariés seront exclus de cette mesure ?
Le syndicat CFDT HTR revendique un retour au droit commun pour tous les salariés des HCR, et non pas des mesurettes qui ressemblent plus à de la manipulation d’opinion qu’à des propositions concrètes pour une meilleure justice sociale.
Aujourd’hui seules FO, la CFTC et la CGC ont signé l’accord, l’UMIH réserve sa signature… il attend plus de garanties de la part de l’Etat concernant les mesures d’aides proposées par le gouvernement. La CPIH, la Fagiht et le synhorcat (syndicats patronaux) refuse de signer un tel accord. La CGT refuse également de le ratifier. La Fédération des Services CFDT consulte actuellement sa base et réserve sa réponse pour le 27 juillet.
A suivre…