40 employés de l’Hôtel Plaza à Toronto sont en grève depuis dix semaines opposant un refus aux exigences de la direction d’une baisse des salaires de 28% et la remise à zéro de tous leurs avantages acquis.
« Je refuse d’être intimidé par ces animaux » a affirmé le directeur de l’hôtel, Rehan Chaudary, dans un courriel adressé au médiateur nommé par le gouvernement provincial pour résoudre le conflit, en indiquant son refus de toute négociation.
Les remarques avilissantes de M. Chaudary sont accompagnées d’une longue liste de concessions demandées aux employés, non seulement concernant les salaires et acquis mais aussi concernant des droits comme celui d’être représenté par un syndicat dans des procédures disciplinaires.
« Ce comportement déplorable reflète le manque total de respect de l’Hôtel Toronto Plaza pour ses employés qui travaillent durement, certains depuis plus de 20 ans dans l’hôtel » proclame Mohamed Baksh, représentant de l’USW.
En 2011, les salariés ont déjà sacrifié certains acquis dont une partie de leur prévoyance, afin d’améliorer la situation économique de l’hôtel lors de sa reprise par de nouveaux propriétaires.

Nous vous invitons à envoyer un message à cet employeur afin de lui dire que vous souscrivez au boycott jusqu’à ce que les employés soient de retour à leurs postes et respectés comme des êtres humains. Pour accéder à la campagne organisée par LabourStart, cliquez ici.