Troisième jour de conflit à Eurodisney. Aujourd’hui plus de 700 salariés se sont mis en grève sur le parc. Le mouvement s’étend à tous les secteurs de l’entreprise. Des blocages ont été organisés tout le long de la journée. La direction n’a rien changé à sa stratégie. Pour elle, il n’y aura pas de négociations tant que tant que les salariés grévistes ne cesseront par leur mouvement. Puis ensuite, elle a simplement proposé d’élaborer un calendrier de négociations dans les semaines à venir. Proposition honteuse refusée d’un seul bloc par les organisations syndicales. La CFDT trouve que cette proposition n’est pas à la hauteur des attentes des salariés. Lorsque les syndicats demandent à la direction ce qu’elle est prête à faire, la réponse ne se fait pas attendre : c’est 0% d’augmentation ! Alors que le personnage de Picsou n’est jamais apparu sur le parc parce qu’il représente l’avarice, grâce à ce mouvement, la direction l’a fait apparaître le temps d’une négociation illusoire. La CFDT a réitéré son mot d’ordre d’appel à la grève général, il est fort possible que nous nous dirigions vers un quatrième jour de grève.

Regardez le reportage de France3 dans le journal régional du 19/20 (Jeudi 14 septembre) ici ou ici.