A Disneyland Resort Paris, se rendre des vestiaires au lieu de travail nécessite souvent un certain temps d’habillage en raison des costumes puis un trajet en bus complété par quelques minutes à pied.
Malgré une jurisprudence de la Cour de Cassation en date du 13 juillet 2004 qui affirme que « le temps de trajet pour aller du vestiaire ou de la salle de pause au lieu d’exécution du travail constitue un temps de travail effectif » et les multiples demandes de la section syndicale CFDT auprès de la Direction pour que ce temps soit rémunéré aux salariés utilisant un costume à thème, celle-ci refuse de payer ces temps.
La CFDT a donc intenté une action judiciaire auprès du Conseil des Prud’hommes de Meaux et près d’une cinquantaine de salariés ont déjà réclamé que leurs temps de trajet soit rétroactivement payé sur 5 ans comme le prévoit la loi.
Malheureusement, c’est la seule forme de dialogue social que semble comprendre la direction.
Le syndicat invite tous les salariés de Disney qui se trouvent dans ce cas, à rejoindre cette action collective. L’offre est également valable pour les anciens salariés ayant quitté depuis moins de trois ans.

N.B. Les « actions de classe » sont des actions juridiques collectives à l’instar de celles menées aux Etats Unis que le Président Chirac ambitionne d’introduire dans la législation française.