[audio:993.mp3]
Augmenté le 1er avril, le salaire d’embauche à Disneyland Resort Paris s’est vu dépasser par le SMIC le 1er mai. 1 307 € pour le premier contre 1 308 € pour le second. Du coup, l’ensemble de la grille de salaires se trouve écrasée par ce rattrapage du pouvoir d’achat bien mérité des SMICards.
La Section Syndicale CFDT exige l’ouverture immédiate de négociations salariales anticipées et réclame notamment une augmentation conséquente des salaires, la mise en place d’un accord d’intéressement, l’instauration du chèque transport et la prise en charge de la carte orange à hauteur de 80% par l’employeur… Des mesures concrètes, rapides et efficaces pour renflouer le pouvoir d’achat des castmembers.
La CFDT attend que les autres organisations syndicales rallient un front commun pour faire face à un employeur qui veut jalousement garder les 18% d’augmentation de son chiffre d’affaire enregistré au 1er semestre.