Le groupe Elior vient de changer son progiciel de gestion. Résultat, les salariés peuvent constater de nombreuses erreurs sur leurs feuilles de paie. A Avenance, dans toutes les filiales, ce sont les jours de RTT ou les jours de congés qui diminuent ou disparaissent. Si vous constatez des anomalies, n’hésitez pas à contacter vos délégués CFDT car vos yeux ne sont pas à prendre en défaut !
Les entreprises du groupe possèdent pourtant une longue expérience des changements de progiciels. A l’évidence, celui-ci n’a pas été mieux géré que les précédents. Par exemple, il y a une décennie de cela, un changement logiciel au sein de Générale de Restauration avait provoqué la disparition des cotisations de retraite de l’année 1984 😉 obligeant les salariés à reconstituer leurs dossiers manuellement sur la foi de leurs bulletins de salaires, si, toutefois, ils les avaient conservé.
Une inquiétude cependant : le groupe est-il bien en règle en ce qui concerne les libertés individuelles ? Le nouveau système instaure le « matricule perpétuel ». Un salarié muté d’une entreprise du groupe n’aura plus besoin d’être « réembauché » dans l’autre. S’il quitte le groupe pour y revenir, selon nos informations, il sera reconnu et conservera le même matricule.
Certains problèmes internes liés à « l’ancienneté groupe » notamment en restauration collective sont peut être résolus, mais d’autres sont créés ! Par exemple, blacklist oblige, on ne rigolera plus des salariés licenciés pour faute grave d’une filiale et réembauchés la semaine suivante dans une autre avec un salaire et une qualification supérieurs !
Les représentants CFDT interrogeront la direction notamment à propos des autorisations de la CNIL