[audio:955.mp3]
Au berceau du libéralisme, le gouvernement vient d’autoriser trois entreprises dont McDonald’s à délivrer leur propre diplôme équivalent au Baccalauréat (« A levels »). Ainsi, les jeunes britanniques pourront passer un bac « Gestion de McDo » avec des notions de publicité, de marketing, de gestion des équipes et tout ce qu’il faut pour faire du profit pour les actionnaires. Les titulaires ne reçoivent, bien entendu, aucune garantie concernant leur niveau de salaire ou de leur durée du travail.
Les deux autres sociétés sont une compagnie de chemins de fer et une compagnie aérienne « low cost » qui pourra décerner sa propre qualification à ses futures hôtesses de l’air.
Le gouvernement britannique est persuadé d’avoir trouvé la réponse à la vieille opposition entre diplômes de l’éducation nationale et la formation en entreprise. D’autres bacs d’entreprise sont projetés.
Se déterminer vis-à-vis d’une profession à 18 ans est déjà difficile, vis-à-vis d’une société encore davantage. Puis
on croyait que l’emploi à vie dans les entreprises paternalistes était une chose du passé.
Pourquoi n’a-t-on pas de mal à imaginer notre gouvernement citer le BacDo en exemple ou bien le Medef monter au créneau pour obtenir la même libéralité ?