Eurest, filiale de Compass Group qui se vante d’être le numéro un de la restauration collective dans le monde, serait impliquée dans le scandale des approvisionnements des Nations Unies.
Selon Fox News, Eurest Support Services aurait bénéficié d’informations confidentielles lui permettant de remporter des appels d’offres en violation des règles de concurrence.
Des marchés d’une valeur atteignant 351 millions de dollars auraient ainsi été obtenus depuis l’an 2000 dans des pays tels que Kosovo, Chypre, Timor Oriental, Liban, Liberia, Erythrée, Burundi et Sudan. Plus de 30 000 militaires opérant sous le drapeau des Nations Unies sont nourris quotidiennement par ESS.
Mais le scandale ne s’arrête pas là. Ces appels d’offres auraient été gérés par un haut fonctionnaire du Service des approvisionnements d’origine russe, Alexandre Yakovlev. Celui-ci a déjà plaidé coupable à des accusations de corruption et de blanchissage de fonds. Il aurait reçu plus d’un million de dollars de pots de vin liés à différents contrats qu’il gérait.
Certains des contrats attribués à Eurest auraient été obtenus avec le concours d’un intermédiaire, une société luxembourgeoise nommée IHC. Un mois avant l’éclatement du scandale des achats de l’UN, l’ensemble des directeurs de cette société ont démissionné et la société a été mise en vente par son holding, Torno SAH. IHC a été reprise par une société, Strategic International Alliance Limited, enregistrée aux Iles Vierges, un paradis où les noms des dirigeants des sociétés sont gardés secrets. Cependant au cours de la vente, deux noms de dirigeants impliqués dans ces deux compagnies ont été révélés. Ils sont identiques aux noms de deux cadres dirigeants d’Eurest, Peter Harris et Andy Siewert. Le premier étant son directeur régional pour le Royaume-Uni et l’Irlande, le Proche-Orient et l’Afrique.
Pour compliquer davantage l’affaire, le nom de Strategic International a été changé en Alliance Investment Development avec effet le jour précédent sa vente, soit le 2 juin 2005.
La propriété de cette société a été tracée par Fox News à une compagnie offshore, cette fois sur l’Ile de Guernsey « Oak Directors Ltd ».
Compass Group a vu son action chuter à nouveau de 8,5% ce matin à la Bourse de Londres (£1,70). Déjà en proie à de sérieuses difficultés financières, le groupe projette la vente de ses activités de restauration concédée, dont notamment SSP, avec toutes les conséquences en termes de changement d’employeur et de remise en cause des acquis des salariés. Ce scandale risque de porter à nouveau un sévère préjudice au groupe et surtout à ses salariés.
Compass a annoncé une enquête interne sur les relations entre Eurest et les Nations Unies et suspendu Peter Harris de ses fonctions.
Quant on sait que Eurest licencie pour faute grave des SMICards ayant « volé » un yaourt non consommé sur un plateau mis au rebut par le client, cette affaire paraît particulièrement dégoûtante.

Source : Fox News ou en téléchargement ici (en anglais).