La grogne continue à monter parmi les salariés d’Eurodisney. La CFDT accompagnée de cinq organisations syndicales, a lancé un appel à la grève pour le mardi 12 septembre. C’est lors de l’assemblée générale des salariés des secteurs de la maintenance, que la décision de lancer ce mouvement a été décidée à l’unanimité. La revendication porte encore une fois de plus sur les rémunérations, les organisations syndicales revendiquent une revalorisation des salaires de base de 200 €. La CFDT appelle les salariés des autres secteurs à rejoindre ce mouvement. Une procédure d’alerte sociale a été déclenchée, la direction recevra les organisations syndicales le lundi 11 à 13h30. La CFDT déplore le manque de dialogue social de la part d’une direction, qui visiblement est prête à négocier que sur fond de mouvement social. Les salariés sont déterminés et comme à l’habitude iront jusqu’au bout de leur action pour faire valoir leur revendication légitime. Les salariés d’Eurodisney ne doivent pas être les victimes des erreurs stratégiques de l’entreprise. Ces dernières générant un surendettement colossal pour cette filiale française, qui doit malgré tout continuer à verser d’énormes royalties à la Walt Disney Company.