A la demande des délégués CFDT, le célèbre palace de la Place Vendôme a décidé d’abandonner la récupération auprès de ses salariés de la fameuse taxe de financement de la dépendance (0,3% des salaires bruts). Les personnels ayant travaillé le lundi de pentecôte seront donc payés normalement.