Les négociations relatives au maintien des garanties sociales obtenues lors de la baisse de la TVA en 2009 sont reportées.
Alors que l’ensemble des organisations syndicales souhaitaient négocier sur la pérennité de la prime TVA, les salaires et le temps de travail, les organisations professionnelles, de façon fort déloyale ont conditionné les négociations à la signature préalable d’un avenant sur le temps partiel.
Le collège salarié ne peut accepter un tel préalable dans un contexte où les 900 000 salariés du secteur HCR sont en passe de subir une perte importante et injustifiée de leur pouvoir d’achat.
L’intersyndicale a décidé d’en appeler à Madame PINEL, ministre de tutelle de la branche et au ministre du travail pour sortir de cette situation et elle proposera un projet d’accord dès le début de l’année 2014.

Communiqué de presse CFDT – CGT – FO – CFTC – CFE/CGC