Manif Accor 250413Près de 300 salariés ont manifesté leur colère à l’entrée de l’Assemblée Générale des actionnaires du groupe Accor, hier, jeudi 25 avril. Inquiets pour leurs emplois, ils entendaient interpeller les actionnaires sur le démantèlement et l’avenir du groupe désormais entre les mains des financiers. Au Conseil d’Administration précédant l’A.G. (mardi), ceux-ci n’ont pas hésité à limoger le Directeur Général, Denis Hennequin, jugeant son programme de franchisation du groupe trop lente et un plan de départs volontaires visant 172 postes, trop généreux vis-à-vis des salariés concernés. Bon nombre d’actionnaires, dont Paul Dubrûle, cofondateur du groupe, n’ont pas hésité à exprimer leur soutien aux salariés et militants présents.