Les incendies parisiens dont les récents drames du boulevard Auriol et de la rue du Roi Doré sont inacceptables. Ils révèlent la situation catastrophique du logement social en Île-de-France.
Une situation qui nécessite, en urgence absolue, que des mesures soient prises.
La CFDT demande notamment :
• Une enveloppe exceptionnelle pour la réhabilitation des logements recensés ;
• Le relogement immédiat des familles rescapées ;
• Une relance massive de la construction de logements sociaux ;
• Une concertation, sous l’égide du conseil régional, entre l’ensemble des acteurs pour définir les priorités et les actions à mener.
À l’appel d’Emmaüs et du monde associatif, la Confédération CFDT et l’Union régionale CFDT Île-de-France participeront à la manifestation organisée à Paris samedi 3 septembre 2005 à 15h30 Métro Quai de la Gare.
Communiqué de presse de la Confédération CFDT et de l’Union régionale CFDT Île-de-France