Le leader syndical iraquien Hadi Salih, secrétaire international de l’IFTU (Iraqi Federation of Trade Unions), a été assassiné à sa résidence de Baghdad le 4 janvier par des assaillants qui l’ont torturé avant de l’étrangler. Salih, un ancien travailleur de l’imprimerie, avait été arrêté pour activités syndicales en 1969 et condamné à mort. Il a passé cinq ans en prison. Lorsque sa sentence a été commuée, il s’est enfui et s’est exilé en Suède, d’où il est rentré en Iraq en 2003 pour organiser les travailleurs de « l’après-Saddam ». Salih n’est pas le seul syndicaliste à avoir été assassiné récemment en Iraq. Des travailleurs du transport et des membres du syndicat des enseignants ont été enlevés et assassinés, tandis que le bureau de Baghdad du Syndicat des travailleurs du transport et des communications a été la cible d’une attaque au mortier le 26 novembre.
– Information relayée par l’UITA le 10 Janvier 2005