Chaque jour qui passe apporte son lot de nouvelles inédites.

Les dernières propositions de FO/CGT/CFTC sont à mettre au compte de la prise de conscience de ces organisations en faveur d’un accord majoritaire favorable aux salariés de la branche. La CFDT en prend acte.

Toutefois, la CFDT s’étonne à la fois de la méthode et du contenu de ces propositions. Les règles loyales de la négociation impliquent une communication de nouveaux textes à l’ensemble des négociateurs et non par voie de presse.
Le contenu, d’après ces informations, est en recul par rapport au texte initial.
– Comment expliquer aux salariés la proposition du camp dit majoritaire de retirer du projet d’accord le 30 novembre l’engagement de la partie patronale de maintenir systématiquement la grille salariale au-dessus du SMIC ?
– Comment expliquer aux salariés l’idée avancée par le camp dit majoritaire que la prime TVA est liée au niveau de la TVA ? N’est-ce pas défendre les seuls intérêts patronaux ? Notre lecture de la négociation du 30 novembre a toujours été que la prime TVA était pérenne.
– Comment expliquer aux salariés que 3 organisations bloquent la négociation pendant 6 mois pour proposer 1 seul centime de plus d’augmentation de salaires (de 8,92 euros à 8,93 euros) ?

La CFDT réaffirme que toute avancée supérieure au texte négocié lors de la négociation marathon du 30 novembre est bonne à prendre pour les salariés.
La CFDT rappelle qu’elle s’est battue jusqu’à la fin de la négociation pour obtenir le maximum sur la prime et notamment sur sa pérennité sans l’appui des 3 organisations qui avaient quitté la négociation.

La CFDT met à profit le report de la date butoir de signature pour faire évoluer favorablement l’accord sous l’égide du ministère et se tient prête à examiner un texte présentant des avancées et susceptible de recueillir un avis majoritairement favorable tant du côté patronal que syndical.

Les 800.000 salariés du secteur ont déjà perdu plusieurs centaines d’euros depuis le 1er juillet dernier, ils méritent qu’enfin une majorité d’organisations s’engage.