[audio:963.mp3]
Vendredi 07 mars, les élus du Comité d’Entreprise ont nettement rejeté par 13 votes contre (sur 15 exprimés), les modalités de transposition du projet de réorganisation des Services Techniques présentées par la Direction d’Eurodisney.
Ce vote complète celui (négatif également) des membres du CHSCT des Services Techniques, consultés sur ce projet le 04 mars dernier.
Fidèle à ses valeurs et positions, et dans la continuité des interventions déjà faites, la CFDT, a constamment privilégié le processus de concertation/négociation.
Forcé de constater le refus de la Direction de s’inscrire dans cette démarche de partenariat, les deux votes de rejet massif de ce projet traduisent ce constat d’échec.
Demandeurs d’une organisation plus efficace et plus opérationnelle, nous avons en effet dû nous opposer au projet tel que présenté tant posaient problèmes à la fois le manque d’informations précises, l’absence de concertation réelle, l’inexistence de modalités de formation et de parcours professionnalisants, l’ambigüité voire le danger des notions de polyvalence et/ou polycompétence que la Direction souhaiterait y développer, et enfin le caractère inacceptable de la flexibilité excessive envisagée pour certains salariés dans la remise à plat des modes d’organisation-planification du temps de travail de plusieurs services (notamment sur les alternances de planification matin-soir-nuit).
Face à nos constats, nos demandes et revendications, la Direction d’Eurodisney s’est engagée, oralement et par écrit, à revoir les problèmes soulevés, à renforcer la concertation et l’information et à examiner au cas par cas les situations individuelles des salariés qui le nécessitent.
La Direction d’Eurodisney devra donc tenir ses engagements et prendre ses responsabilités.
La CFDT, quant à elle, saura prendre les siennes.

Davantage sur le site de la Section Syndicale CFDT EuroDisney