LGHParce-que la CFDT n’a pas signé l’accord relatif aux dernières négociations annuelles obligatoires, en pointant dans un tract ses insuffisances. Parce-que la CFDT dérange la direction de cet illustre établissement, situé Place de l’opéra à Paris, en défendant sans relâche les intérêts des salariés, elle a décidé de procéder au licenciement d’un délégué syndical CFDT.
Motifs : Notre représentant aurait modifié d’une façon unilatérale son contrat de travail, il aurait utilisé d’une façon irrégulière ses heures de délégation et il n’aurait pas respecté ses obligations contractuelles.

Résultat : on vire !

Tout cela s’apparente bien à une épreuve d’intimidation auprès de notre délégué qui a plus de 20 d’ancienneté dans l’entreprise.

Ce que la direction ne sait pas, c’est qu’en s’attaquant à lui, elle s’attaque à toute la CFDT !
Demain jeudi aura lieu la réunion du CE extraordinaire portant sur son licenciement…