160 fois plus que le salarié en bas de l’échelle (1) ! Encore faut-il préciser « en France » car dans d’autres pays, le chiffre serait bien supérieur. Et on parle des « temps plein » !
Avec des rémunérations totalisant 2 613  447 €, Michel Landel aurait perçu 500 000 euros de plus durant l’exercice 2008/2009 que celle de 2007/2008. Plus de 25% d’augmentation ! Le plus gros salaire du SBF120 (2) !
Ce montant serait composé d’une part fixe de 979 041 € (+5,73%), une part variable de 1 631 310 € (+41,14%) et des avantages en nature de 3 096 €. Les autres avantages possibles du type golden parachute, retraite chapeau, etc. ne sont pas mentionnés.
Pourtant la performance de Sodexo est loin d’être exceptionnelle durant la période. Une croissance du chiffre d’affaire publié de 1,7%, l’essentiel du résultat provient de la croissance interne. En hausse de 7,7%, il s’agit principalement des gains de productivité imposés aux salariés. Pour leurs efforts, Sodexo leur propose une augmentation équivalente à l’inflation en 2009, soit 0,5%.
Quant on pense que certains salariés de Sodexo sont obligés de boucler leurs fins de mois aux Restos du Cœur

 


 
Notes :
(1) 2 613 447 / 15 952 (Smic dans l’année) = 163,83
(2) Index des 120 entreprises cotées en Bourse hors CAC40.

Source