L’accord signé par les 5 organisations syndicales et 3 organisations patronales en décembre dernier est de nouveau passé devant la sous-commission de la Commission Nationale de la Négociation Collective aujourd hui.
Le directeur général du travail a assuré que l accord serait étendu dans les plus brefs délais afin qu’il soit effectif en mars.
La CFDT se réjouit que les politiques tiennent leur promesse malgré le lobbying déplorable du MEDEF, de la CGPME et de la FNSEA, trois organisations qui, jusqu’au bout, auront tenté de s’opposer à cet accord. Il s’agit pourtant d’une juste contrepartie sociale de la baisse de la TVA pour les salariés des Hôtels Cafés Restaurants.
Avec l’extension de l’accord de décembre 2009, tous les salariés des HCR, notamment ceux des petites entreprises, bénéficieront d’une nouvelle grille de salaires dont le premier niveau est au-dessus du SMIC. S’ajoutent une prime TVA égale à 2% du salaire de base, plafonnée à 500 € qui sera versée le 1er juillet et 10 jours fériés garantis au lieu de 6, en plus du 1er mai. Pour les salariés concernés, sont également prévues une prime de tutorat égale à 2% du salaire de base et la revalorisation de certains Cerificats de Qualification Professionnelle. Enfin, une mutuelle frais de santé doit être mise en place au plus tard le 1er juillet.
Nous pourrons bientôt dire qu il n y a plus de smicards dans les HCR !

Source :
Communiqué de presse de la Fédération des Services CFDT du 18/02/10