La Fédération des Services CFDT lance une pétition nationale auprès des salariés de la restauration collective.
Il s’agit de faire pression sur les syndicats patronaux (SNRC et SNERSS) afin d’obtenir la suppression de la déduction de la demie valeur nourriture dans le calcul du SMIC spécifique « RC ». Cette déduction permet aux multinationales de la restauration collective d’économiser 34,22 € par mois sur le montant du SMIC national tout en profitant des remises de cotisations sociales, actuellement de 26% du montant du salaire brut mensuel.
La mesure est d’autant plus détestable qu’elle ne frappe que les salariés payés aux minima.
Dans ce secteur où la précarité est de règle (CDD, temps partiel imposé, contrats intermittents, mutations internes régulières, etc), les gains de productivité n’ont jamais été partagés avec les salariés. Ils financent au contraire, les opérations spéculatives de leurs dirigeants qui défrayent la chronique boursière.
Les délégués et militants CFDT feront donc circuler cette pétition dans les entreprises dans les semaines qui viennent.