C’est une fausse nouvelle que les médias ont annoncé.
Tellement sûr de son coup, l’UMIH a vendu la peau de l’ours. En réalité, c’est un relevé de décisions qui a été signé par trois organisations syndicales de salariés (sur 5) et 2 organisations patronales (sur 5) présentes à la Commission Nationale Paritaire. Vous pouvez télécharger le texte de ce document ici.