Lors de sa réunion du 18 décembre, les élus CFDT au Comité Central d’Entreprise du G.I.E. Ibis se sont prononcés résolument contre le projet de démantèlement du groupe Accor mis en oeuvre par sa direction et approuvé par la majorité des membres du Conseil d’Administration. Les élus estiment que « La vision à court terme des fonds d’investissement nous entraîne dans une spirale qui risque d’être préjudiciable à de nombreux salariés du groupe […], la mise en franchise ou en contrat de gestion, engendre un véritable bouleversement de leur statut collectif.
Outre la disparition de la participation du groupe, c’est toute la couverture conventionnelle du groupe qui peut être amenée à être remise en cause. […] en changeant de modèle économique, il y va du maintien des investissements dans nos outils de travail essentiels dans nos activités d’hôtellerie
« .
Par ailleurs, ils se réservent le droit de déclencher un droit d’alerte économique.
Vous pouvez lire l’article complet sur le site de la CFDT Accor.