Suite à une nouvelle rencontre avec Hervé Novelli (secrétaire d’Etat au commerce et à l’artisanat, l’intersyndicale CFDT CFTC CGT FO et CFE-CGC a décidé de décliner l’invitation à participer aux états généraux de la restauration qui auront lieu le 28 avril prochain. Malgré plusieurs courriers et observations adressés au secrétaire d’Etat, Mr Novelli, les pouvoirs publics n’ont pas donné suffisamment de garanties sur les différents thèmes considérés comme indissociables des discussions liées à la baisse de la TVA dans le secteur de la restauration :
–  Salaires (grilles de salaires conventionnelles, aide au transport, 13ème mois) ;
– Protection sociale (prévoyance, mutuelle frais de santé)
– Emploi (6ème de semaine de congés conventionnelle, reconnaissance des jours fériés).

Les organisations syndicales de salariés réaffirment la nécessité de prendre des mesures fortes et de nature à rendre les métiers de la restauration attractifs. La redistribution des trois milliards d’euros que constitue la baisse de la TVA doit bénéficier pour partie à l’ensemble des salariés sous forme de contreparties sociales significatives.

Quels que soient les résultats de ces états généraux, les organisations syndicales s’inscriront de façon unitaire dans les négociations qui devraient en découler.