[audio:900.mp3]
En Angleterre, Compass réintègre une salariée victime d’une discrimination…
Amrit Lalji, qui travaillait pour la filiale Eurest du groupe Compass au Terminal n° 1 de l’aéroport de Londres Heathrow, a été licenciée le mois dernier pour avoir insisté sur le port d’un petit bijou nasal, symbole de sa religion hindoue.
Son licenciement a provoqué une réaction furieuse de la part du syndicat GMB dénonçant d’une part les règles d’habillement trop strictes et d’autre part les conditions du licenciement. En effet, il serait intervenu plus d’un an après son embauche sans aucune remarque d’Eurest jusqu’à ce qu’un cadre de British Airways lui fasse des réflexions.
Eurest a donc accepté de la réintégrer lors d’une séance de conciliation. La compagnie a admis que son licenciement a résulté d’un « malentendu » concernant les règles de gestion du personnel. Corrigeant sa position intenable, un porte-parole d’Eurest indique que « Comme Mme Lalji travaille dans des services à la clientèle, les règles concernant le personnel de restauration portant des « piercings » ne se sont pas applicables. Mme Lalji n’est pas employée dans la restauration et son licenciement a résulté d’un malentendu des règles. Il est donc injustifié ».
Pas de triomphalisme du côté du syndicat : « Nous nous félicitons de la décision d’Eurest. Elle est rétablie dans son emploi immédiatement sans sanction ni perte de salaire » conclut Tahir Bhatti, son défenseur syndical du GMB.

Sources : 1 2