Fâché d’apprendre que la baisse du taux de la TVA dans les HCR n’aura pas lieu, André Daguin, président de la principale union patronale, a déclaré publiquement la guerre aux salariés au journal télévisé de 13 heures sur TF1 (21/01/06).
Il voudrait leur faire « payer la TVA » en cassant la Convention Collective et notamment en supprimant les repos compensateurs de la durée hebdomadaire du travail restée à 39 heures dans le secteur, qu’il appelle abusivement une sixième semaine de congés payés. Avec 50% de SMICards, seulement 3 jours fériés et 200 heures de travail par an de plus que les autres secteurs, il n’y a pas de nantis dans le secteur !
Tout cela, c’est oublier un peu trop vite les 2,5 milliards d’euros « d’aides à l’emploi » accordées au secteur des HCR depuis l’été 2004 dont un milliard d’euros pour 2006 en prévision de cet événement.
On en est toujours à parler des 40 000 emplois qui « auraient pu être créés grâce à une baisse de la TVA » car à ce jour, aucun emploi n’a été créé en contrepartie. Les employeurs ont empoché sans scrupule ces aides afin d’améliorer leurs marges et le gouvernement leur laisse faire !