Ce fut hier le 13e jour de grève, la direction a décidé depuis jeudi dernier de mener une guerre psychologique avec les salariés et leurs représentants. A ce jour, la direction est toujours absente de la table des négociations. vendredi midi, une conférence de presse s’est tenue et les pouvoirs publics ont étés saisis pour intervenir. La ville de Paris, par la voix de son maire-adjoint Christian Sautter, s’est dite très préoccupée par cette situation et sera traitée lors du Conseil de Paris d’aujourd’hui et demain. Une demande d’intervention de l’Etat va être demandée afin qu’un médiateur soit désigné.
Il y a deux jours, les salariés en grève se sont déplacés à quelques mètres de la place de la place Catalogne pour manifester devant l’hôtel Pullman Montparnasse, qui accueille temporairement toute la clientèle du Concorde. Il faut rappeler qu’il y a une dizaine d’années, une grève de plus de 20 jours s’était déroulée dans cet hôtel qui était à l’époque était sous l’enseigne du Méridien et qui a été racheté par le groupe Accor. Cela devrait faire réfléchir la direction du Concorde Montparnasse….l’histoire peut se répéter et visiblement la détermination des salariés de la rue du Cdt Mouchotte est bien quelque chose de réelle !

Pour soutenir les salariés en grève :
concorde.montparnasse.engreve@​cfdt-htr.com