En Ile-de-France, 63 576 jeunes de moins de 25 ans étaient inscrits au chômage et représentaient 13,8% des demandeurs d’emploi en fin 2005. Même si ce chiffre est inférieur à celui du national (20,1%), les jeunes franciliens rencontrent les mêmes difficultés d’insertion dans la vie professionnelle, sans oublier celles pour trouver un logement. Les événements de l’automne dans les banlieues en sont des indicateurs sensibles.
La seule réponse du gouvernement à cette situation : le Contrat Première Embauche pour les jeunes de moins de 26 ans, qui entérine un traitement discriminant pour les jeunes avec le risque d’un accroissement général de la précarité. Le CPE leur donne moins de droits qu’à leurs aînés et les laisse dans l’incertitude du lendemain pendant deux ans avec des risques multiples :
– Licenciement sans motif,
– Aucune garantie pour déboucher sur un emploi stable
– Aucune garantie de formation professionnelle
Il n’est pas tolérable de laisser les jeunes galérer pour trouver un emploi.
Exigeons le retrait du CPE ! Rendez vous à 13H30, Place de la République à l’angle du Boulevard Voltaire pour un parcours République – Nation (par la Bastille).
Nos militants peuvent télécharger et distribuer ce tract.